romans

#Je serais toujours là pour toi

je serais toujours la pour toi

On déménage. À la fin du mois. » Pour Rose, tout a commencé ce jour-là. Le choc, la colère, la révolte… Le moment du départ. L’installation dans la nouvelle maison. Les promenades nostalgiques sur la falaise… Rose, quinze ans, est intelligente et plutôt mignonne, mais ce n’est jamais simple de tout quitter, surtout quand on se retrouve dans une petite ville inhospitalière du nord de la France. Plutôt que de chercher à se faire des amis, elle sombre petit à petit dans la dépression… De son côté, son père, qui est commissaire de police, s’enlise dans une enquête pour meurtre qui plonge toute la ville dans l’angoisse. Un jour, Rose est agressée sur les quais. Dès lors, l’enquête va faire partie de sa vie. En s’y intéressant, elle va être amenée à remettre en question toutes ses certitudes… jusqu’au dénouement, qui vous laissera sans voix ! Un rebondissement à chaque chapitre, des personnages charismatiques, des secrets de famille, de belles histoires d’amour et d’amitié… Il y a de tout dans ce roman, qui s’adresse aussi bien aux grands adolescents qu’aux amateurs de suspense. Au-delà de l’intrigue policière et sentimentale, il interroge la relation entre les ados et leurs parents. Et vous, jusqu’où seriez-vous prêt à aller par amour ? Ce qu’en dit la critique : « Un tsunami émotionnel » (Patricia Mercier) « Une intrigue tellement bien construite que je me suis laissé prendre à tourner les pages sans être capable de m’arrêter » (Céline Boisjoly) « Le suspense est au rendez-vous jusqu’au bout sans jamais nous laisser deviner le dénouement » (Voyageons avec les livres) « Une enquête passionnante (…) Un très bon roman à lire, aussi bien destiné à un public de jeunes adultes que d’adultes » (Kariane Maxwell) « Une histoire qui nous laisse une impression incroyable tant la fin est surprenante » (Satine’s books)

Pas facile de trouver des informations concernant ce jeune auteur discret alors je vous le présente brièvement tel qu’il a souhaité le faire sur Amazon : Né en France en 1985, Andy PIERCE est un auteur de romans et de nouvelles. Parallèlement à son activité d’écrivain, il enseigne les Lettres Modernes depuis 10 ans.

Je comprends mieux pourquoi ce livre est riche et tellement bien écrit. Les mots sont bien choisis et reflètent parfaitement bien l’ambiance du livre.

La couverture est en adéquation avec l’intrigue développée.

L’auteur nous promène et nous tient en haleine, on trépigne et on ne s’arrête plus de lire jusqu’au moment où on regrette d’être déjà rendu à la dernière page.

Même si au début j’étais un peu septique sur le chemin et la mise en place empruntée pour rentrer dans l’histoire, j’ai vite été happée par la personnalité et le destin de l’héroïne.

Cet polar est merveilleusement bien ficelé et les rebondissements constants nous entrainent à poursuivre la lecture.

Par ailleurs, ce roman amène à la réflexion sur les relations familiales et amicales et leur complexités. Jusqu’où sommes nous capables d’aller par amour? Peut-on tout accepter et surtout pardonner? Les actes de nos ainés influencent-ils notre destiné?

Une agréable découverte à un prix mini puisque ce livre se décline aussi bien en format broché qu’en format numérique.

Par ailleurs si vous avez aimé ce polar vous aimerez surement le second ouvrage « Echec et Love »

Le jour où il se découvre un don pour les échecs, Maxime, quatorze ans, est loin de se douter que toute son existence va être bouleversée…
Comment ses amis mordus de foot réagiront-ils ? Jusqu’où sa nouvelle passion le mènera-t-elle ? Et surtout : peut-on être à la fois un grand joueur d’échecs et un grand séducteur ?

Après « Je serai toujours là pour toi », Andy Pierce vous propose de découvrir le premier roman Young Adult sur l’univers des échecs !

Une galerie de personnages désopilants, de belles histoires d’amour et d’amitié, des rebondissements en cascade… Bref, un roman comme on les aime, qui plaira autant aux amateurs d’échecs qu’à ceux qui n’y ont jamais joué !

Ce qu’en dit la critique :
« Quand un grand Chef nous parle de sa cuisine, c’est de la poésie : on se tait et on l’écoute. Pour ce roman, c’est un peu la même chose » (Feather Wenlock)
« Une sublime histoire à lire absolument » (Marion NostraLectio)
« Un univers jeunesse que je recommande à tous » (Sandrine Mantin)
« Une lecture que je n’ai pas pu lâcher avant de l’avoir terminée » (Belinda Diriwächter)

Un jeune auteur à consommer sans modération et que vous pouvez suivre sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter)!!

 

Publicités
romans

#Les Chroniques de Sorohar – Le cycle de la Triade pourpre: Tempus Fugit (tome 1)

cover148202-medium

Tout d’abord je tiens à remercier le service de Presse de MxM Bookmark de m’avoir offert ce livre.

Comme il n’est pas simple de trouver une biographie sur cette jeune auteure, j’ai tout simplement repris celle qu’elle fait sur son blog . Âgée de 30 ans, passionnée d’écriture depuis l’âge de seize ans, Keliane Ravencroft est une grande rêveuse aimant créer et partager. Toujours à la recherche de nouveaux moyens d’expression, elle s’est intéressée aux jeux de rôles, à la photographie et à l’illustration, jusqu’à se lancer dans la personnalisation de poupées en résine pour y incarner ses personnages.

Après plusieurs concours littéraires elle tente l’aventure internet en se lançant dans l’autoédition. Son projet s’inscrit dans le cadre de deux séries de romans, toutes deux s’articulant autour d’un univers fantasy.

C’est finalement en 2017 qu’elle signe son premier contrat en maison d’édition pour sa saga : Les Chroniques de Sorohar.

Les chroniques de Sorohar se composent d’une série de dix tomes, divisés en trois cycles plus un tome conclusif :

  • Le Cycle de la Triade Pourpre
  • Le Cycle des Immortels
  • Le Cycle des Enchanteurs

Ces tomes sont édités par la maison d’édition MxM Bookmark et peuvent être précommandés sur le site Amazon soit en format numérique (disponible le 10 octobre 2018) soit en format broché (disponible le 26 novembre 2018).

Ces chroniques s’adressent à un public averti car elles comportent des scènes explicites de violence ou de sexe à caractère homosexuel (LGBT).

Tempus Fugit (Tome1) raconte l’histoire de Sven, orphelin, qui a été recueilli et élevé par un vieux libraire résidant dans le village de Tertrefer. Malheureusement son précieux sauveur s’éteindra de vieillesse léguant ainsi au jeune homme sa librairie.

Plus rien désormais ne retient le jeune homme assoiffé d’aventure de quitter le village ou il a grandi.

C’est sur le chemin de cette nouvelle vie que Sven va malencontreusement s’attirer la colère d’une congrégation de Sorcières, la sororité de la lune, auquel il va sceller son destin et surtout sa survie. En effet, ces dernières vont lui donner pour mission d’aller tuer le roi tyran, Arjan, un démon au sang pur en échange de sa vie.

N’ayant pas d’autre solution pour sauver si vie, Sven se rend au château du démon pour accomplir son ouvrage mais ce dernier est prit de court par un mystérieux individu qui aura besogné à sa place: le vengeur noir.

Malchanceux, le jeune garçon est accusé du régicide et se trouve emprisonné à la place du meurtrier. C’est dans les geôles du château qu’il fait la connaissance du nouveau roi, Ashkiel, qui n’est autre que le fils ainé du roi tyran.

Saisissant la chance de cette rencontre, Sven clamera de toutes ses maigres forces son innocence concernant le meurtre pour lequel il est accusé.

Par chance le nouveau souverain ne souhaitant pas gouverner de la même manière que son bourreau de père, décide de lui accorder le bénéfice du doute. Par conséquent le nouveau roi décide mettre en suspens le sort du condamné jusqu’à ce que son bras droit, Raziel un démon au sang pur, rassemble les indices tentants à discriminer ou à incriminer le jeune aventurier. En contre-partie Sven doit resté au château et s’acquitter des tâches les plus ingrates visant à soulager les domestiques du roi.

Cette occasion inespérée permet à Sven d’envisager toutes les solutions pour sauver sa vie, qui si pour le moment est épargnée par le nouveau roi, ne tient qu’à un fil d’une toile de la mort que les sorcières ont tissé sur lui.

Quel chemin le jeune homme va-t’il emprunter pour sauver sa misérable vie?

Le titre et l’illustration sont une invitation au voyage de ces contrées fantastiques et laissent présager une suite. Donc on comprend déjà que ce premier tome est l’accroche qui mènera aux autres.

L’écriture est fluide et le vocabulaire choisit avec soin nous plonge intégralement dans le monde imaginé par l’auteure. On ressent et on vit les personnages dès les premières minutes.

Les pages s’enchainent et nous livrent l’essence de l’intrigue au compte goutte, ne laissant que peu de répit au lecteur.

Même si certains détails permettent de deviner certains évènements, on en est pas pour autant déçu tellement les rebondissements sont nombreux et s’emboitent parfaitement tels des pièces de puzzle au fil de l’histoire tissé par Keliane Ravencroft.

Les histoires d’amour évoquées dans cet ouvrage sont animées avec passion, sensualité et puissance. On palpite et frissonne à la lecture de celles-ci et on espère encore plus. Là encore, l’auteure sait nous rassasier.

On fait abstraction de l’orientation sexuelle des protagonistes de l’histoire pour ne retenir que la chose qui est et qui reste essentiel : l’Amour.

Les personnages ont le caractère en lien avec leur appartenance aux divers mondes évoqués.

J’ai littéralement dévoré ce livre qui selon moi regroupe tous les ingrédients pour nous tenir en haleine. J’ai retardé le plus possible le moment fatidique ou j’arrivai à la dernière page sachant qu’il faudra quelques mois pour avoir en main le tome suivant…

Cette une véritable découverte qui je suis certaine est le début de beaucoup d’autres.

Keliane Ravencroft débute très fort avec ce premier livre et va devenir une auteure incontournable dans l’univers de la Science Fiction & Fantasy.

A suivre…

Vous pouvez suivre Keliane Ravencroft sur les réseaux sociaux ( facebook , Twitter ) mais également sur les sites dédiés à la lecture ( BooknodeLivre AddictBabelio )

#TempusFugit #NetGalleyFrance

jeunesse, romans

#Chronique Vacances sur Aphéléia

Je tiens à remercier Rose Steinmetz de m’avoir offert son livre et fait confiance pour le chroniquer.

Julien, Lena, Sam et Lavinia sont envoyés par leurs parents dans un camp de vacances sur la planète Aphéléia.

Ces derniers en compagnie de leurs moniteurs, Jeff et Sylvia, vont partir à la découverte de cette planète. En visitant le cratère d’ un volcan, ils vont faire la découverte d’une grotte dans laquelle de mystérieuses inscriptions ont été gravées.

Heureux de cette découverte, ils se pressent de rentrer à leur campement pour annoncer la nouvelle par radio à leurs parents restés sur la planète terre.

En arrivant, ils découvrent avec stupeur que leur radio, seul moyen de communication avec la terre, n’ est plus en état de marche tout comme leur navette.

Par ailleurs, l’électricité du campement a été également coupée. Devant tant de coïncidences les quartes enfants se posent des questions et évoquent une éventuelle présence extraterrestre.

Hypothèse immédiatement réfutée par Jeff et Sylvia.

Lorsqu’un soir, Lavinia tombera nez à nez avec une étrange créature.

Ce qui relancera les polémiques autour d’une présence extraterrestre. Que découvriront-ils ?

J’ai beaucoup aimé cette fiction et je dois dire que le suspense est préservé jusqu’à la fin.

Alors même si la lecture de ce livre s’adresse aux enfants entre 8 et 10 ans, je me suis prise au jeu.

J’ai apprécié la multitude de détails qui permet de rentrer dans l’univers dans lequel les personnages évoluent.

La lecture est fluide et l’écriture est très agréable.

J’ai passé un agréable moment avec Julien et ses amis.

J’ ai apprécié également le dernier chapitre qui laisse au lecteur une suite à imaginer.

Une très jolie découverte à mettre dans les mains de tous les rêveurs petits ou grands.

romans

#Chronique L’île de Gansett, tome 7 : Quand on aspire à l’amour

Je tiens à remercier les éditions Montlake Romance de m’avoir offert ce livre.

C’est avec plaisir que j’ai découvert la vie des habitants de l’île de Gansett.

L’île de Gansett est une toute petite île aux valeurs conservatrices. C est ici que la très jolie Tiffany, fraîchement divorcée de Jim Sturgil avec qui elle a eu une petite fille, a décidé s’ouvrir une boutique érotique au nom évocateur de « Coquine et Coquette ».

Ce qui ne fera pas l’unanimité au sein des habitants de cette Île. Heureusement elle pourra compter sur le soutien sans faille du très sexy Chef de la Police Blaine TAylor.

Par ailleurs, nous ferons la connaissance d’Evan, jeune homme sans travail, vivant avec Grace dont il est fou amoureux. Mais les parents de Grâce ne verront pas cette union d un très bon œil.

D’autres couples apparaîtront au fil de l’histoire et seront intiment liés les uns aux autres. L’amour serait-il plus fort que les préjugés ?

J’ai beaucoup aimé chacun des couples évoqués au fil de l’histoire et j’ai adoré les passages croustillants des ébats amoureux.

L’auteur décrit à la perfection les ébats mais également le ressenti de chaque protagonistes à tel point que j’étais en mesure de ressentir chaque sensation.

L’histoire est également très bien ficelée et fluide. Vivant sur une Île, je connais les « quand dira t-on » et je peux comprendre que cela puisse gêner voir empêcher certaines personnes d’être vraiment elles-mêmes.

D’ailleurs, j’aime beaucoup le caractère de Tiffany qui brave et se rebelle contre les idées reçues. L’auteur dépeint parfaitement les difficultés que la jeune femme rencontre et la force qu’elle doit déployer pour les surmonter.

Un livre qui émoustille tout en abordant les problèmes des couples qui parlent à tout à chacun.

Une très jolie découverte dont j’espère renouveler l’expérience avec les autres tomes de la saga de l’île de Gansett.